Le droit / le libre de droits


Actualités

  • Des Figures en commun(s)

    Parce qu’elles souhaitent promouvoir une éducation à l’information, aux médias et au numérique, qui soit incarnée et porteuse d’espérances, Anne Cordier [1] et Sophie Bocquet-Tourneur [2] ont décidé de placer cette nouvelle année sous le signe des communs. Elles lancent donc un projet d’articles, tous en accès ouvert, autour de grandes personnalités, individuelles et collectives, des communs… intitulé “Des figures en Commun(s)”.

    Le projet, publié sur le carnet de recherche d’Anne Cordier, est présenté dans un article introductif
    La première figure emblématique est Aaron Swartz. Le 11 janvier (anniversaire de son décès), deux articles ont été publiés :
    - Sa vie, ses combats
    - Un héritage à transmettre : pour une éducation citoyenne et engagée du net

    Logo : Aaron Swartz, en 2009, au Boston Wikipédia Meetup (Source Wikipédia)


    [1enseignante-chercheuse en SIC

    [2professeure documentaliste

  • Inscriptions à la semaine de la presse et des médias dans l’école du 5 janvier (midi) au 7 février (minuit)

    La 32e Semaine de la presse et des médias dans l’École aura lieu du 22 au 27 mars 2021.
    Le thème de cette édition est S’informer pour comprendre le monde

    Les inscriptions des enseignants à cette semaine de la presse et des médias dans l’école débutent le 5 janvier et se terminent le 6 février (minuit).

    Les participants inscrits recevront :

    - Le dossier pédagogique et les deux affiches « photo » et « dessin » de la Semaine de la presse.
    Mais on peut le télécharger à cette Adresse
    - Les journaux et magazines réservés lors de leur inscription.

    Ils bénéficieront également de l’accès gratuit aux ressources numériques des médias partenaires, disponibles sur le site du Clemi à partir du mois de mars.

    Toutes les informations et les documents utiles se trouvent sur l’espace enseignants du site du Clemi

    En savoir plus

    - Semaine de la presse et des médias dans l’École ® sur education.gouv.fr le calendrier, les modalités et le thème 2021 de la semaine de la presse.

    Suivre l’actualité de la SPME

    sur les réseaux sociaux

    - Twitter Le Clemi
    - Twitter SPME #SPME2021
    - Facebook Le Clemi

  • Wikiconcours lycéen 2021

    Le Clemi et Wikimédia France organisent la huitième édition du Wikiconcours lycéen, qui consiste à faire participer des élèves à l’encyclopédie collaborative (création d’articles et enrichissement de contenus existants).

    Informations disponibles sur le site du Clemi. : précisions, calendrier, ressources, conseils...

    Inscriptions du mardi 22 septembre au vendredi 13 novembre 2020.

    Un article a été consacré à une première expérience de participation au concours sur ce site. D’autres récits d’expériences et liens utiles sont disponibles sur la page du Clemi, ainsi qu’un guide pratique.

    Voir en ligne : Wikiconcours lycéen sur le site du Clemi

Articles de cette rubrique

  • Qu’est-ce que l’Open Data ?

    Sandrine Mathon est juriste, spécialiste de droit de l’informatique pour les données à caractère personnel, les données publiques, l’Open Data. Elle a accepté de répondre aux questions de Docs pour Docs pour nous expliquer ce qu’est concrètement l’Open Data.

  • Le MOOC ITyPA

    Les MOOcs ont été conçus par des enseignants de grandes Universités américaines. Le MOOc - massive open online course - ou Cours en ligne ouvert et massif - est une formation à distance, en entière autonomie, accessible en tout lieu par un grand nombre de participants communiquant par internet.

  • Collectif SavoirCOM1 : de quoi s’agit-il ?

    Il s’agit d’un collectif intitulé : SavoirsCom1 - Politiques des biens communs de la connaissance - Sa création est annoncée par deux bibliothécaires : Silvère Mercier, alias Silvae et Lionel Maurel, alias Calimaq.

  • Privatisation du domaine public par la Bnf

    Dans un communiqué du 15 janvier 2013 le ministère de la culture et de la communication, le Commissariat aux investissements d’avenir et la Bnf se félicitent des accords signés avec deux acteurs privés pour le projet de numérisation et de diffusion d’œuvres patrimoniales de la Bnf. Ces accords sont en fait une privatisation (déguisée ?) de l’accès numérique à une part importante de ce bien public que sont les collections de la Bnf.
    Les réactions ne se font pas attendre. En fond, la question du financement de la numérisation du patrimoine.