L’architecture de l’information


Actualités

  • Un cours en ligne : Le droit d’auteur et le droit à l’image

    Le droit d’auteur et le droit à l’image est un module de formation mis à disposition des enseignants et des étudiants depuis 2011 par l’Ecole des Mines de Nantes. Réalisé par Evelyne Moreau et Sophie Lorenzo, on y aborde toutes les notions de propriété intellectuelle et d’exception pédagogique. Le cours en ligne « donne les éléments essentiels pour permettre de gérer la problématique des droits d’auteurs dans un contexte pédagogique ». Cette dernière version a été mise à jour en novembre 2016.

    Le cours proprement dit est structuré en trois thèmes :
    - Le droit d’auteur.
    - Le droit à l’image.
    - Comprendre votre environnement numérique. : internet et vous, L’Europe, hors Europe, nouvelles technologies.

    Se fondant sur les textes législatifs en vigueur il définit pas à pas les notions d’œuvres protégées et non protégées et des ayants-droits. Les exceptions et les obligations légales sont exposées dans le cours intitulé Doit-on toujours avoir l’autorisation de ... exceptions ou usages libres, exception pour bibliothèques, archives, musées, exception pédagogique. Les différents protocoles. Les contrats. Les licences. dépôt légal, la CNIL, la contrefaçon, les organismes qui perçoivent les droits.
    Un espace est plus particulièrement consacré aux productions universitaires Les étudiants et le droit d’auteur « un étudiant utilise et produit des ressources. A- t’il des droits ? » La problématique du plagiat est également abordée car très présente dans l’enseignement supérieur. Un autre chapitre l’enseignant et les droits d’auteur s’intéresse à la production d’une ressource, la préservation de ses droits et des droits d’un tiers. Avec réponses aux questions sur l’utilisation de certaines ressources, les démarches à accomplir, la détection de plagiat, le chapitre se termine par un cours sur les Archives ouvertes.
    Une partie est dédiée à l’image - photographie, vidéo et internet, images d’œuvres d’art et d’architecture, images représentant des personnes, les photos de plateau : - Les principes, la législation, les autorisations types, les sanctions.
    La troisième partie du cours concerne internet. Sont traitées les questions d’e-réputation, d’identité numérique, de données personnelles.
    Sont précisés les directives européennes , les accords nationaux, et internationaux en particulier Acta Tafta. La Web.tv et le CSA,
    Aucun des domaines du droit d’auteur n’est oublié.
    Une présentation des différentes actions de sensibilisation de l’Ecole des mines de Nantes complète le module : publications, formations.
    Le cours ainsi que les fiches outils : synthèses pour l’étudiant et l’enseignant, les exercices, les formulaires types : demandes d’autorisations, modèles de contrat, peuvent être imprimés et.ou téléchargés.

    - Le droit d’auteur et le droit à l’image Le cours en ligne

    En savoir plus

    - Cours : droit d’auteur et droit à l’image (Ecole des Mines de Nantes) Présentation du cours sur Netpublic 16 novembre 2012 avec mise à jour 2015.
    - Le droit d’auteur et le droit à l’image Présentation du cours sur EduScol. 9 novembre 2012 avec mise à jour 2017

    Cette brève est une mise à jour de celle publiée initialement en novembre 2012.

  • CrossCheck, plateforme d’identification et de vérification de l’information

    Actualité du 28 février 2017.
    CrossCheck, plateforme collaborative d’identification et de vérification de l’information a été lancée le mardi 28 février en France.
    A l’approche de l’élection présidentielle, plus de 30 médias français - 37 à ce jour - se sont alliés avec le Google News Lab et FirstDraft pour combattre les fausses informations - Fake news - les rumeurs et la désinformation diffusées sur internet, susceptibles d’influencer la campagne de l’élection présidentielle. CrossCheck veut « permettre aux électeurs de faire leur choix en ayant à leur disposition des informations valides ».
    CrossCheck
    Comment ça marche ?
    Pour repérer les rumeurs qui enflent sur les réseaux sociaux, les participants s’aident des signalements des internautes sur le site CrossCheck grâce au formulaire en ligne, du logiciel GoogleTrends, recensant les recherches les plus fréquentes sur Google, ainsi que de la veille réalisée par une douzaine d’étudiants en journalisme et des médias partenaires du projet.
    Chaque fausse information est estampillée FAUX avec mention du genre de falsification : mal attribué, fabriqué, manipulé, trompeur, misreported et en regard les logos des médias ayant analysé la rumeur.
    Les réserves émises dans le partenariat des médias traditionnels avec les grands acteurs du web que sont Facebook et Google sont abordées dans l’émission
    - A qui confier la vérification de l’info ? France Culture Du grain à moudre diffusée le 27 février 2017. Quels acteurs légitimes pour la vérification de l’information ?

    En savoir plus

    - Facebook et Google lancent leurs outils contre la désinformation en France Le Figaro Économie 6 février 2017.
    - Projet CrossCheck : l’alliance des médias français et internationaux contre la désinformation Numérama 28/02/2017
    - Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck 28 février 2017
    - CrossCheck : 37 médias français dont le JDD s’allient contre la désinformation
    - Facebook active son outil de fact-checking en France par Cécilia Di Quinzio le 3 mars 2017 sur Stratégies. Présentation de l’outil spécifique à Facebook pour contrer les fausses informations.
    - Cross Check, cet ami qui vous veut du bien Sur Agoravox un article de Philippe Huysmans qui voit dans CroosCheck « Un outil de censure au profit exclusif d’un système aux abois »

    Suivre CrossCheck sur les réseaux sociaux

    - Twitter
    - Facebook

    Pour mémoire sur notre site

    - Controverse autour de Décodex, un outil contre la désinformation ? Article publié le mardi 7 février 2017.

  • Safer Internet Day : 7 février 2017

    C’est à partir du 7 février 2017 et pour tout le mois, qu’est reconduit l’évènement mondial "Safer internet Day"
    "Le Safer Internet Day est un événement mondial annuel organisé par le réseau européen Insafe au mois de février pour promouvoir un Internet meilleur auprès des jeunes, leurs parents et la communauté éducative et encourager les comportements responsables en ligne."
    Soutenue par la Commission européenne depuis plusieurs années, cet événement est suivi dans plus de 100 pays à travers le monde, tous les ans au mois de février, afin de « promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes ».

    Vous pouvez accéder au programme des manifestations recensées qui auront lieu dans toute la France lors du Safer Internet Day, n’oubliez pas d’y inscrire votre action de sensibilisation ou vos séances pédagogiques.

    Plusieurs ressources sont disponibles :

    - la série Vinz et Lou avec cette année le thème du cyber-harcèlement avec le dessin animé « Enquête à Plumes ».
    - une nouvelle version de l’appli DataDecode. "Une application pour s’initier à la programmation et à la culture numérique qui adresse la question fondamentale de la DONNEE. C’est quoi une donnée, comment la classifie-t-on et l’utilise-t-on, quel est son pouvoir, son implication dans nos vies ? "
    - Une bibliographie sur le harcélement
    - Autres ressources disponibles sur le site Internet sans crainte

    N’hésitez pas également à consulter la brève de 2016 sur le site doc pour Docs.
    L’année dernière, c’est à l’occasion du lancement de cette journée que Najat Vallaud-Belkacem avait organisé une journée d’étude « Réagir face aux théories du complot » dont Doc pour Docs s’était fait l’écho.

    Quelques exemples de pistes pour nos CDI :

    - Une exposition thématique des documentaires, magazines, journaux, romans, BD... sur les thèmes des dangers d’Internet, des pratiques de l’informatique, des jeux vidéo, des réseaux sociaux.
    - Séances en EMC sur ce que dit la loi, sur la vie privée, le droit à l’image, la liberté d’expression, les contenus illicites ou encore les données.
    - Réalisation d’affiches pour une campagne de sensibilisation au sein de l’établissement « Vivre ensemble dans un monde connecté » ou cet autre exemple dans le cadre d’un AP
    - Mise à disposition de ressources en ligne
    - Production de vidéos autour de l’usage du smartphone

    Pour suivre l’actualité de l’évènement

    S’abonner à la newsletter
    Sur Twitter : le compte de Internet sans crainte et le hashtag #SID2017
    Sur Facebook : le compte de Internet sans crainte

    N’hésitez pas à partager vos idées en commentaires de cette brève.

Articles de cette rubrique

  • Penser les usages de l’ENT avec les élèves

    1 | par Marie Nallathamby

    Les 4 classes de sixième du collège se sont appropriées très rapidement leur espace classe propre. Cependant cette appropriation a été inattendue, se construisant à partir des prémices de pratiques sociales numériques des réseaux sociaux.
    Un environnement ou espace numérique de travail (ENT) est un (...)

  • Site Web : un espace en 3D limité ?

    4 | par Aline Bousquet

    Cette séance ne nécessite pas de fiche outil, juste un tableau et des ordinateurs connectés à Internet. Elle a été réalisée avec une demi-classe d’élèves de 6°, après avoir vu ce qu’étaient Internet, le Web, le vocabulaire et l’histoire d’Internet, ainsi que l’évolution des inventions technologiques et (...)