Perspective historique


Actualités

  • Éducation aux médias et culture de l’information

    La Fadben - aujourd’hui Apden, présente sur son site, le n°2 de Médiadoc intitulé « Éducation aux médias et culture de l’information ». L’éditorial d’Ivana Ballarini-Santonocito est publié intégralement ainsi que l’entretien avec Bernard Stiegler sur la culture informationnelle (Philosophe, Directeur de l’IRI, Professeur à l’université de technologie de Compiègne).

    A lire aussi la chronique historique de Françoise Chapron : 1974-1976 premier projet de statut. « La priorité de l’APDEN , dès 1973 est d’être la voix des documentalistes bibliothécaires issus de statuts et de corps très hétérogènes affectés par des procédures de recrutements variées depuis la création des bibliothèques et des services documentaires. »
    - Médiadoc n°2 - Avril 2008 : Éducation aux médias et culture de l’information
    - Mediadoc, Bernard Stiegler et l’éducation aux médias un billet d’Urfist info signale la parution du Mediadoc n°2.

  • Fadben : audience au ministère

    Les représentants de la Fadben (Fédération des associations d’enseignants-documentalistes-bibliothécaires de l’Éducation nationale) ont été reçus par Arnaud Aizier, du Bureau des programmes d’enseignement, le 14 avril 2009.
    Les difficultés rencontrées par les professeurs documentalistes ont pu être abordées : l’absence d’inspection et d’agrégation spécifiques en documentation, l’attente d’un texte précis encadrant leur mission pédagogique et le cadre dans lequel elle pourrait s’exercer.

    Ils ont mis en avant les usages et les compétences des professeurs documentalistes de terrain et souligné la progression des pratiques induites par l’évolution technologique impliquant de ce fait la nécessité d’un enseignement de compétences et connaissances info documentaires dispensé par les professionnels que sont les professeurs documentalistes.

    En conclusion : la demande de la Fadben

    « Clarifier la mission pédagogique dévolue au professeur documentaliste Inscrire un enseignement à l’information documentation dans le cursus du collégien et du lycéen, sans surcharge d’heure pour l’élève Attribuer un volume horaire adapté à cet enseignement dispensé par le professeur documentaliste »
    Cette audience pourra-t-elle mieux orienter la perception de la profession qu’en a l’Institution et l’inciter à reconnaître dans les textes et dans les programmes sa spécificité pédagogique ?
    Rien n’est moins sûr lorsqu’on voit que l’interlocuteur chargé des programmes scolaires, a dès le début de l’entretien et avant toute argumentation, informait nos collègues « que les programmes de collège étaient prêts à entrer en vigueur et que la réforme du lycée était en cours d’élaboration par Monsieur Descoings ». Ou bien, soyons positifs, est-ce pour préciser l’opportunité et/ou l’urgence de la rencontre ?

    Projet d’enquête nationale de la Fadben

    Malgré le peu d’ouverture qui a été donnée, se fonder sur des enquêtes scientifiques pour souligner nos compétences pédagogiques ne peut que donner du poids aux arguments à opposer à l’inertie administrative. La Fadben en est parfaitement consciente.
    Ainsi le projet d’enquête nationale correspond à cette exigence.
    Mieux connaître les difficultés des élèves dans le domaine info documentaire pour mieux élaborer un curriculum au plus près des besoins tel est l’objectif du projet impulsé par la Fadben. La constitution d’un groupe de réflexion dès mai 2009, se donnant pour objectif de concevoir un questionnaire sur le sujet, permettra de récolter des données précises à l’échelle nationale.

    - Demande d’audience au Ministère article du 22 mars 2009
    - Compte rendu de l’audience au MEN-DGESCO article du 12 mai 2009
    - Enquêtes scientifiques et tests-diagnostics : mieux connaître les compétences info-documentaires des élèves du secondaire et du supérieur un article de Pascal Duplessis signale le projet d’enquête nationale de la Fadben.

  • 2008 Le rapport « Assouline » et les professeurs documentalistes

    Va-t-on enfin reconnaître officiellement le rôle pédagogique du professeur documentaliste dans l’éducation aux médias ?
    C’est ce que suppose Olivier Le Deuff sur Cactus Acide dans sa critique du rapport Assouline :
    - Remarques sur le rapport Assouline Le guide des égarés.
    A lire sur le site du Sénat :
    - Le rapport Assouline Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? et tout particulièrement sa cinquième partie l’impératif éducatif : donner à l’éducation aux médias une place à l’école , dont le numéro 6 concerne le rôle des documentalistes.
    Cette prise de conscience de la nécessité d’une éducation aux médias par les professeurs documentalistes est, semble-t-il, la conséquence d’ une rencontre du sénateur David Assouline avec les représentants de la Fadben.
    - L’éducation aux médias et les professeurs documentalistes un billet de David Assouline sur le blog du Sénat écrit en juillet 2008 retrace sa rencontre avec les représentants de la Fadben.
    « La conséquence naturelle de ces constats est que l’éducation aux médias doit être renforcée et que les professeurs documentalistes, dont la spécificité est mal reconnue, doivent y jouer un rôle central. Puisqu’il existe un contenu spécifique (réflexion sur les sources, apprentissage de la lecture et de l’analyse de l’information), un temps spécifique pourrait être consacré à l’éducation aux médias, sous la responsabilité du professeur documentaliste, idéalement dans le CDI, sous la forme de modules de formation prodigués pendant une partie de l’année. »
    Mise à jour 12 novembre
    - Nous sommes tous des américains (fauchés) et notre ministère est un Ponce Pilate numérique un billet d’Affordance.com autour de ce que l’on peut lire aussi dans ce rapport Assouline « M. Olivier Esper a enfin souhaité faire la présentation des initiatives de Google France en matière d’éducation aux médias ». Petite enquête autour
    du projet ChercheNet datant de décembre 2007 et concernant des classes de 6ème et 5ème dans certains collèges, projet qui semble-t-il n’a jamais vu le jour. A suivre cependant.

Articles de cette rubrique

  • Contre les images saintes de la politique documentaire : réactions des abonnés

    Voici (enfin !) une compilation des réactions des abonnés de la liste E-Doc au texte d’Yves Le Coadic : Contre les images saintes de la politique documentaire. Nous vous livrons ces réactions sans autre forme de commentaire. Les réponses de l’auteur seront ajoutées ici même, dès que nous les aurons. (...)

  • Yves Le Coadic, contre les images saintes de la politique documentaire

    Voici un texte d’Yves Le Coadic, publié dans le cadre des interviews de la liste E-Doc. Les abonnés peuvent réagir à ces propos et poser leurs questions à l’auteur, directement sur la liste. Questions et réponses feront ensuite l’objet d’une compilation.
    La Politique dite Documentaire du Ministère (...)

  • André Tricot : réponses 2

    Bruno Devauchelle
    A propos du dernier paragraphe de Loïc Leroux, et à partir des différents travaux sur le travail coopératif et collaboratif autour des listes de diffusion, ainsi qu’à partir d’observations et d’entretiens avec des jeunes de collège et de lycée, on s’aperçoit que les pratiques « (...)

  • André Tricot : réponses 1

    Voici les réponses d’André Tricot aux abonnés de la liste E-Doc qui ont bien voulu réagir à son texte intitulé La prise de conscience du besoin d’information : une compétence documentaire fantôme ?
    Tous nos remerciements à André Tricot, ainsi qu’aux abonnés d’E-Doc. Alain Gurly
    Je viens de lire le texte (...)