Qui entrera dans le domaine public en 2019 ? Le calendrier de l’avent du domaine public de SavoirsCom1

3 | par Florence Colin, Hélène Mulot

Pour la septième édition de son calendrier de l’Avent, le collectif SavoirsCom1 propose une sélection de personnalités culturelles et scientifiques dont les œuvres s’élèveront dans le domaine public au 1er janvier 2019. Hommes ou femmes, connus ou à découvrir, venus des quatre coins du monde, leur travail est libéré de leurs droits d’exploitation et enfin accessible à tous (et donc à nous !)
Ils et elles sont rassemblé.e.s dans un « calendrier de l’avent » du domaine public- détournement laïc du calendrier de l’avent traditionnel qui nous emmène jusqu’au 31 décembre. Ils vont se découvrir jour après jour, jusqu’au 1er janvier, date du Public Domain Day.
Le calendrier est réalisé par l’équipe du collectif SavoirsCom1 consacré au Domaine public et aux Biens Communs de la connaissance, d’après une idée de Julien Dora, membre du dit collectif.

Ainsi, tous les jours du mois de décembre, nous découvrons un(e) auteur(e) dont les œuvres entrent dans le domaine public en 2019. Chaque personnalité est présentée sous forme de fiches rédigées par les membres du collectif et par des contributeurs extérieurs. Ces fiches sont disponibles au format CCO c’est dire qu’elles sont elles même déposées dans le domaine public. Comme les oeuvres de l’esprit que nous avons sélectionnées, ils sont à vous.

Le domaine public accueille les œuvres pour lesquelles les droits d’auteur dits patrimoniaux sont expirés. Ces œuvres sont désormais librement accessibles. Il est possible de les partager, de les copier, de les remixer sans demander d’autorisation ou payer des droits. Seuls les droits moraux (obligation de citer l’auteur ou de ne pas dénaturer son œuvre par exemple) persistent. Dans l’éducation, nous avons grâce au domaine public un formidable réservoir de savoirs à partager et à enrichir, une belle incitation à la créativité.

Le calendrier nous permet également d’expliquer des subtilités, des anecdotes, ou des exceptions à propos du droit d’auteur. Cette année, nous accueillons dans nos contributeurs le collectif canadien du Café des savoirs libres qui publie le « calendrier de l’Avent du domaine public canadien ». C’est l’occasion d’alerter sur le changement de législation du droit d’auteur chez eux. Au Canada, les droits d’auteurs sont pour la dernière année fixés à 50 ans après la mort de l’auteur avant de passer comme en France à 70 ans. Ce qui signifie qu’aucune œuvre complète canadienne n’enrichira plus le domaine public mondial avant 2039. Derrière quelles cases se cachent-ils ? Il ne vous reste plus qu’à les ouvrir toutes... des deux côtés de l’Atlantique.

Présentation du calendrier et des critères de sélection sur le site de SavoirsCom1

Version canadienne du calendrier du collectif du Café des savoirs libres.