Je mène l’enquête au CDI

3 | par Clotilde Boré

Ce matin, le Veilleur a publié une terrible nouvelle qui a bouleversé la petite ville de Paray-Vielle-Poste.
En effet, un drame a eu lieu le 14 novembre en début de soirée au collège Ronsard.
Un élève a été retrouvé assassiné au CDI. Et pas n’importe quel élève, mais un élève de la classe S, la classe fantôme. Celle qui est réservée aux élèves surdoués et qui n’a lieu que le soir après les cours ordinaires.
La police a mené une partie de l’enquête. Les indices ont été relevés, les témoignages et interrogatoires recueillis.
Les élèves sont invités à participer à cette affaire et pour les y aider un carnet de détective leur sera remis.

Voici la trame utilisée pour la construction de mon enquête :

Compétences développées :

- Lire
- Analyse critique des informations

Contexte du meurtre :
Tous les personnages mentionnés sont fictifs et leurs avatars ont été créés avec le site https://face.co/.

Présentation aux élèves

L’enquête a tout d’abord été proposée aux élèves du club lecture qui l’ont expérimentée en présence de deux représentants de la médiathèque.
Après ce premier test, en voyant les élèves pointer vers le même suspect (pas le bon), j’ai ajouté les indices suivants :
- un registre des sorties du collège (heures et signatures à l’appui)
- une note second interrogatoire du suspect n°6 avouant ne pas faire sa ronde sérieusement et ne pas avoir vérifié toutes les salles dont le CDI (c’est pour ça qu’il n’a pas vu le corps avant le lendemain).

Plusieurs classes sont venues avec un enseignant, d’autres sur leur temps libre. Un carnet de détective assistant est distribué aux élèves individuellement ou en groupe suivant les attentes du professeur qui les accompagne.

L’enquête est lancée à l’aide de l’article de journal affiché sur la porte du CDI et à côté de la scène de crime pour appuyé sur le contexte (Application Fais ton journal).

Mise en place de la scène de crime :

- silhouette en papier (pour ne pas laisser de trace de scotch mais trouver autre chose pour délimiter le corps la prochaine fois)
- taches de sang (faites en vernis)
- dictionnaire taché de sang (arme du crime)
- carnet de l’élève => donne 2 suspects
- crayon => 1 suspects
- copie d’SVT avec mauvaise note => 1 suspect
- 1 empreinte de pas (coupable)

=>manquant (à rajouter pour la prochaine fois) : sac de l’élève pour expliquer les affaires éparpillées.

* Chaque indice est photographié individuellement puis scène de crime dans son ensemble (pour le tableau récapitulatif).

Les suspects :

4 professeurs / le directeur/ l’homme à tout faire/ un élève/ le père de l’élève.
Presque tous mis en cause par un objet présent sur la scène de crime ou par les témoignages.
En dessous de chaque photo de suspect sur le tableau « scène de crime » (fil bleu objets, fils rouges suspects), j’ai ajouté des post-it avec une note de l’enquêteur qui prenait la forme d’une question ou d’on commentaire pour donner des pistes de réflexion :
suspect n°1 : un béguin ?
suspect n°2 : un accident ?
suspect n°3 : complice ?
suspect n°4 : trop beau pour être vrai
suspect n°5 : détesté par la victime ?
suspect n°6 : l’opportunité
suspect n°7 : heure de départ
suspect n°8 : rivalité

Rapport d’autopsie :

Absence de marques défensives (fil orange) = post-it : connaissait l’assassin ? Pris par surprise ?
Hématome (fil vert) = post-it : Frappé ? Bousculé ?

J’ai fais le choix de ne pas donner de visage à ma victime, mais il est possible de créer une fiche victime avec portrait pour mieux la matérialiser dans l’esprit des élèves (ce que je ferai sans doute la prochaine fois).

Les témoins :

6 élèves de la classe S + un appel anonyme
témoin n°1 : renvoie le doute sur les suspects 7 et 8
témoin n°2 : renvoie le doute sur les suspects 7 et 8
témoin n°3 : renvoie le doute sur le suspect 6
témoin n°4 : innocente le suspect 4
témoin n°5 : innocente le suspect 3
témoin n°6 : renvoie le doute sur les suspects 7 et 8

témoin n°7 : donne une description physique partielle
=> les élèves doivent dessiner un portrait robot (possible d’utiliser pimptheface.com)

Autre tâche :

Les élèves doivent calculer la pointure de l’empreinte retrouvée sur la scène de crime.

Autre indice :

Lettre anonyme assurant que le coupable est parmi les suspects

Évolutions possibles évoquées avec des collègues intéressés 

- Intégrer les élèves dans l’écriture du scénario (club lecture ou projet de français, voir programme de 4e) et rendre l’enquête plus vivante en y intégrant des acteurs (comme un cluedo)
- Rencontre avec un inspecteur pour mieux comprendre la démarche d’enquête et ses difficultés.
- Fabrication de décor, d’indices, travail sur la démarche de projet en 3e (programme de technologie)
- Lien avec le programme de troisième SVT (relever et analyse d’ADN,empreintes digitales ou encore calcul de l’heure de la mort de la victime...)

Voir en ligne : esidoc collège Pierre de Ronsard

Partager cette page