Essai de progression dans l’apprentissages des notions info-documentaires

(actualisé le ) par Marion Carbillet

Je propose une réflexion sur les notions info-documentaires qui peuvent être travaillées au collège pour amener les élèves à comprendre l’environnement numérique dans lequel ils évoluent. Je pars du principe que je préfère aborder les concepts de façon large (et non découpés en micro-concepts) et qu’ils doivent être revus chaque année, en affinant un peu à chaque fois.
J’ai donc pris trois concepts « phares » en info-doc : document, source et information et j’ai tenté de mettre par écrit ce qu’on pouvait essayer d’atteindre comme objectif de compréhension. Je distingue trois niveaux qui peuvent être compris ainsi
- niveau 1 : 6ème
- niveau 2 : 5ème/4ème
- niveau 3 : 3ème/seconde
Mais je pense aussi que sur une notion travaillée plusieurs fois dans l’année, on peut dès la 6ème monter à deux voire trois niveaux. De la même façon en 5e/4e/3e, il est difficile de se passer de (re)voir les niveaux 1 et 2 si on veut introduire le 3.

J’ai fait ce travail de mise à plat pour trois raisons :
- proposer une trame qui puisse être critiquée, j’espère donc la faire évoluer en fonction des remarques
- la croiser avec les savoir-faires attendus, notamment en terme de lire, écrire, naviguer, organiser dans un environnement numérique
- la croiser avec les tâches demandées, notamment avec celle de création d’un document de collecte, document qui peut évoluer dans sa forme tout au long du collège comme l’a montré Ln sur son blog l’odyssée d’Ln.

Objectifs de compréhension de l’environnement numérique niveau collège

Document

Niveau 1
Un document est créé par son auteur pour différer la transmission des informations (transmission possible même en son absence). Ce document n’existe que si quelqu’un, un jour, lit les informations qu’il contient.
Les hommes utilisent des supports différents depuis la Préhistoire (papier, cassette...). Les supports ont évolué avec les techniques. SUPPORT DU DOCUMENT
Un document peut avoir des formes diverses : texte, carte mentale, liste de sites etc.
Les documents numériques en ligne sont apparus avec la numérisation et l’internet. Ils sont stockés à distance sur des serveurs. Ils ont des caractéristiques spécifiques. La numérisation permet de mêler son, image et texte ; la mise en ligne permet une consultation simultanée à plusieurs endroits à la fois et l’interactivité. DOCUMENT NUMÉRIQUE EN LIGNE

Dans le monde numérique on peut avoir accès au document :
- soit en tapant son adresse URL dans la barre d’adresse
- soit en passant par des outils
1. automatisés (robots) comme les moteurs de recherche INDEXATION AUTOMATIQUE
2. gérés par des humains : bases de données, portails INDEXATION HUMAINE
Un site internet est organisé (menu) et ses pages contiennent des liens hypertextes qui renvoient soit vers des pages du site soit vers des pages d’autres sites
Niveau 2
Le support du document et l’outil utilisé pour sa mise en ligne influent sur la structure du document (site collaboratif, blog, forum, ...) et le type d’information diffusée (plateforme vidéo, stockage d’images, 140 caractères de textes...)
Niveau 3
On peut distinguer les documents primaires qui donnent directement l’information des documents secondaires qui référencent d’autres documents. DOCUMENT PRIMAIREet DOCUMENT SECONDAIRE
La note ou le tag intégré au document original va être un ajout qui modifie ce document (commentaire d’un article de journal ou sur scoop.it) : il est utile de savoir distinguer ces différentes moments d’écriture quand on les lit car les auteurs n’ont pas tous la même autorité.
Le document ainsi modifié a un certain degré d’autorité en lui-même : plus seulement en fonction de sa source mais aussi en fonction de son support de publication (blog, forum...) et de sa structure (commentaires, découpages, tags...) AUTORITE du document

Source

Niveau 1
Un document a toujours un auteur.
Le document numérique a toujours une source (qui l’a mis en ligne) et un auteur (qui l’a créé) ; ce sont parfois les mêmes. Cet auteur peut être une personne seule ou un groupe de personnes. Le contenu d’un site collaboratif est créé par une multitude de personnes. AUTEUR
L’autorité d’une source ; ce sont l’ensemble des éléments qui nous font penser que cette source est fiable.
AUTORITE d’une source ou d’un auteur
Niveau 2
On peut regrouper en grandes catégories les sources qui mettent en ligne les documents numériques (institutionnelles, collaboratives, commerciales, associatives, scientifiques, médiatiques...) et, à la nature de la source, correspond souvent une intention de publication (informer, vendre, militer, etc).
Si toute source a un parti-pris, cela ne l’invalide pas pour autant tant que l’on est conscient des intentions de l’auteur. Cette intention a une incidence sur le type d’information donnée, sa mise en forme et sa qualité.
Il est donc intéressant de recouper les sources si on veut disposer d’informations fiables ou repérer l’intention de communication VERIDICITE DE LA SOURCE
Niveau 3
Sur internet, tout le monde peut devenir auteur, bien que tout le monde ne fasse pas autorité. On peut publier dans un objectif de travail partage, de prise de notes ou dans un objectif d’informer un public. Cette intention de publication conditionne l’outil que nous allons utiliser, et l’outil conditionne la forme des informations que nous allons diffuser. AUTORITATIVITE

Information

Niveau 1
Une information trouvée est pertinente si
-  elle correspond au besoin d’information par rapport à la consigne donnée
-  si, tout en m’apportant des informations nouvelles, elle est compréhensible
-  si elle est fiable.
PERTINENCE QUALITE CREDIBILITE FIABILITE
Niveau 2
Une information pertinente en milieu scolaire est le plus souvent neutre, car il est demandé de construire un savoir objectif et fiable.
Niveau 3
Une information vaut aussi par son contexte de publication
Dans le cas de sujets de controverses (scientifiques, de société, historique, etc., il est très utile de comprendre quelles sources prennent position par rapports aux autres sources. Il faut repérer l’intention de communication des unes par rapport aux autres. Cette intention va influer sur le type d’information donnée et le support choisi pour la communiquer.

Références

Appréhender la lecture numérique par Gildas Dimier sur Cactus Acide
Dictionnaire des concepts info-documentaires par Pascal Duplessis et Ivana Ballarini-Santonocito sur Savoirs CDI
Les compétences en littératie numérique grille d’analyse des séances pédagogiques , brève Docs pour docs du 04/02/2013 : matrice de Pierre Fastrez étendue à l’environnement numérique : lecture, écriture, navigation, organisation
Dans le labyrinthe : Évaluer l’information par Alexandre Serres chez C&F Éditions
Quelle formation des élèves à l’art du filtrage ? Diaporama support de l’intervention d’Alexandre Serres lors de la journée professionnelle de l’adben Pays de Loire le 13/12/2012