Désherbage des périodiques

1 |

« J’avais proposé sur la liste de faire un tableau récapitulatif des pratiques de désherbage de périodiques par rapport aux réponses que j’ai reçues. J’ai surligné en jaune mes propres usages, sachant que je ne jette pas, je donne par exemple à l’infirmerie, Psychologies, Marianne, Fémina, les très vieux Géo et National Geographic, etc, que je ne garde pas, je donne au labo de SES les périodiques économiques et qui ont dépassé le temps de présence au CDI et dans la base, je donne aux profs de cuisine de quoi faire un kiosque à la section hôtelière car on s’est rendu compte que les élèves les lisaient dans leur environnement mais pas au cdi où ils préfèrent d’autres titres ou des BD. Je donne aux élèves les périodiques susceptibles de leur plaire et qui ont passé la date de péremption au CDI et dans la base (anciens Science & vie, Sciences et avenir, Micro hebdo, etc). Je récupère le programme télé du Monde, Nouvel Obs ou La Provence que je passe aux aux internes. Quand je ne peux plus donner j’envoie au recyclage, si possible avec les élèves (petite action de sensibilisation).
Ce document peut aider certains d’entre nous à organiser son désherbage mais, comme on me l’a précisé dans les réponses, cela dépend de la place que l’on a, du budget, de l’usage qui est fait des périodiques, de la politique documentaire de l’établissement, du nombre d’abonnements, du public, etc. »
Auteur : Geneviève Pug